De multiples circonstances peuvent modifier les impressions sur la dégustation d’un vin : l’humeur, la santé, les personnes avec qui on déguste, la forme du verre… et la température des vins.

Savez-vous que la température des vins peut changer considérablement vos perceptions?

On déguste souvent les vins trop froid ou trop chaud.
Bien sûr, vous n’avez pas toujours à porté de main un thermomètre .
Cependant il existe quelques astuces pour se rendre compte si la température des vins servis à table ou dégustés est adéquate.

Par exemple, pour un vin blanc trop froid, le nez est souvent « fermé », c’est-à-dire que vous ne percevez que très peu d’arômes.
À noter que si c’est la première fois que vous ouvrez cette bouteille, il peut y avoir un défaut ou il nécessite d’être carafé.
Cela peut arriver, c’est seulement avec l’expérience qu’on arrive à définir si un vin est net ou non.

Et si le vin rouge est trop chaud, la perception de l’alcool va être dominante.
À noter que là aussi, tout dépend du millésime, si le vin a été produit pendant une année chaude comme 2003 ou plus récemment 2009, on a ce qu’on appelle « l’effet millésime ».

La température des vins idéale dépend de plusieurs facteurs, la structure tannique (vin rouge) et l’équilibre entre le sucre, l’alcool et l’acidité, si cela n’est pas respecté il y aura alors un déséquilibre en bouche.
Par exemple pour une bouteille de vin liquoreux servie trop chaude, l’impression de sucrosité sera décuplée et la sensation n’est malheureusement pas très agréable.

Dégustation de plusieurs Vins

 

Les petites erreurs à éviter et mes conseils

Les impairs à éviter sont les amplitudes thermiques trop brusques.
Si le vin blanc est trop froid, mieux vaut prendre le temps de ressentir son verre plusieurs fois, vous pourrez alors suivre l’évolution des arômes. Si au contraire il n’est pas assez frais, faire rafraîchir la bouteille dans un sceau de glace, le congélateur étant plutôt à éviter.
Pour le vin rouge, juste un sceau d’eau fraîche pour le rafraîchir ou si la bouteille remonte de la cave est qu’elle est trop froide, n’hésitez pas à le carafer en ayant pris le soin de passer la carafe sous l’eau chaude et de l’avoir bien égoutté, c’est une solution.

 

Et les glaçons dans le rosé ?

Si le rosé est simple, sans prétention et est bu au bord d’une piscine en plein été, pourquoi pas ?!
Néanmoins il perd toutes ses qualités gustatives et organoleptiques (« On parle de propriété organoleptique pour des stimulis qui se rapportent à la sphère sensorielle goût, flaveur, odeur… » Source : Wikipédia)
Les vins ont aussi leurs limites, donc respectez au possible les vignerons et leurs produits, c’est l’aboutissement d’une année, donc à ne pas faire avec tous les vins.

 

La cave à vin…

Il existe des petites eurocaves avec deux compartiments, pour les blancs et pour les rouges, ce sont les « multitempératures ». Vous pouvez en acquérir une à partir de 170€ sur Votre Cave à Vin.

 

Quelques astuces sur la température des vins…

Voici les températures idéales par type de vins :

  • Vin de Liqueur 6°C
  • Champagne, Muscat, Liquoreux 8°C
  • Vins blancs secs 10-12°C
  • Bourgognes Blancs 12-14°C
  • Rosés 10°C
  • Vins rouges légers et fruités 14°C
  • Vins rouges puissants 17°C

Il faut prendre en compte la saisonnalité qui peut avoir un effet sur le ressenti des températures.

 

Le saviez-vous ?

Pour faire redescendre la température d’une bouteille de vin blanc il faut 3h pour passer de 20°C à 12°C dans un réfrigérateur (attention au réglage).

Pour remonter la température d’une bouteille de vin rouge il faut 2h pour passer de 12°C à 17°C dans une pièce à température ambiante.

La Température idéale d’une Cave est de 12°C, tous types de vins confondus et une hygrométrie de 70%.

Collection de bouteilles de Vin dans une cave voutée

 

Et vous, à quelle température buvez-vous les vins ?

Vous pouvez aussi vous perfectionner avec mes ateliers dégustations

Je vous donne rendez-vous sur mon site si vous souhaitez en découvrir un peu plus…