La visite de la Cité du Vin est avant tout une découverte pour les yeux

Au pied de la Cité du Vin se dresse un monument fascinant, brillant aux nuances vertes et jaunes.  A l’accueil  se trouve un grand espace avec une boutique et la cave, les hôtesses aux guichets sont là pour expliquer les différentes étapes de la visite.
L’effet escompté est réussi, tout est réuni pour « en prendre plein les yeux ». De découvertes en découvertes, le parcours permanent et la dégustation au Belvédère nous propulse dans une ambiance feutrée et consacrée à une approche ludique du monde du vin avec une pointe futuriste….

 

Le Parcours Permanent

Le Parcours Permanent est situé au deuxième étage, à l’entrée, nous nous équipons d’un « compagnon », c’est un audio-guide qui se compose d’un port de casque et d’un portable à placer autour du cou. Ce qui est de suite frappant en pénétrant dans la salle c’est le calme qui y règne. De grands écrans attirent de suite l’attention, des images de vignobles du monde entier défilent dans une ambiance quasi solennelle.
Un peu plus loin se trouve une Galerie des Civilisations interprétant la place du vin dans les différentes époques et peuples du monde.
Puis au fil du parcours une rangée de Planètes Vin sous forme de globes relatant suivant les pays du monde, le climat, les cépages, la production, la consommation etc..
Puis en se retournant, on se retrouve face aux Tables des Terroirs  ce sont les « confidences » des vignerons sur l’identité leurs terroirs au fil des saisons aux effets sonores de pluie ou d’orages.
En longeant le parcours se dresse une liane, c’est la E-Vigne c’est le cycle végétatif de la plante et le travail de l’homme tout au long de l’année.
S’en suit des formes étranges où à l’intérieur se trouvent de petits écrans où l’on peut découvrir l’élaboration du vin par les vinifications.
Puis des silhouettes de bouteilles se dressent sur le chemin avec des tables interactives où chacun peut découvrir tout sur chaque type de vins, du blanc au rouge en passant par les rosés, les liquoreux sans oublier les vins doux naturels et les vins de liqueur. Les sens sont en éveil!

Une fois l’audio-guide rendu et la sortie définitive du parcours permanent, direction le huitième étage…

Les différentes étapes de la visite

Les différentes étapes de la visite

 

table-terroirs

La Table des Terroirs

 

La Table des Terroirs exprime les « confidences » des vignerons du monde sur l’identité de leurs terroirs et ce qui fait que leurs vins ont une personnalité.

 

Le Belvédère

Au huitième étage, le Belvédère est une pièce simple, claire, vue sur la ville de Bordeaux. Le plafond est à « tomber », au-dessus de nos têtes des milliers de bouteilles. Un choix de vins est proposé où vins français et étrangers se côtoient, environ six blancs et six rouges mais un seul verre de vin à la dégustation! Le conseil est là, à l’écoute de nos attentes mais absence de tables et de chaises pour pouvoir s’asseoir et déguster son verre.

Juste en dessous se trouve le Restaurant le 7 avec un large choix de vins.

La salle du belvédère au huitième étage

La salle du belvédère au huitième étage

 

Une Promesse plutôt vouée à l’Histoire et à la Culture

La Cité du Vin est un lieu symbolique à Bordeaux, tous les espaces sont étudiés pour mettre en avant tous les vins du monde.

Les vins étrangers sont omniprésents autant que le vignoble français. Une visite qui est très accès sur l’histoire et la culture, très peu au final sur les sensations qu’on peut ressentir par exemple quand on déguste un vin.

La façon d’interpréter l’analyse d’un vin et de percevoir son intuitif est payant par le biais de cours au deuxième étage. C’est dommage car ce n’est pas accessible à tout le monde une fois que l’on a payé son entrée à 20€ et un atelier vins du monde à 35€ puis un passage à la cave et à la boutique, mieux vaut être averti.

Quelques conseils…

Il faut vraiment avoir le temps car la visite peut s’avérer plus longue que prévu si l’on veut tout faire et tout voir. La visite est libre et manque peut-être de deux ou trois informations tout au long du parcours car il semblerait qu’il faille connaitre quelques termes techniques comme ouillage ou rendement hl/ha qui ne sont pas expliqués.

La visite reste néanmoins intéressante et nous plonge dans un monde « cocon » où tout est beau et fascinant mais la réalité est parfois tout autre….

N’hésitez pas à réserver vos places via leur site internet, la Cité est ouverte tous les jours (suivant les saisons) Quai de Bacalan à Bordeaux

Les espaces visites non payant sont le rez-de-chaussé, avec le hall, la boutique, la cave. Puis au premier étage, le salon de lecture.

Et n’oubliez pas de repartir avec une bouteille de vin car certaines références sont vraiment intéressantes…

Je vous souhaite une bonne visite!!

Je vous invite à me laisser vos impressions si vous avez visité cette cité vous aussi!

 

La Cave

La Cave à Vins au rez-de-chaussé